Le choix des couleurs

Share

Les couleurs, voilà un sujet intéressant. Comment choisit-on les couleurs d’un site ou d’un logo ? Comment les harmonise-t-on ? Quelques explications s’imposent !

Le B-A BA

Tout d’abord, soyons clairs : il y a des couleurs à éviter dans certaines situations. Par exemple, toutes les couleurs vives (rouge, rose, jaune…) utilisées en fond de site (background), ça fait mal aux yeux.

 

On aura donc tendance à privilégier :

  • Soit des couleurs claires, pastel, ou carrément du blanc,
  • Soit des couleurs sombres, du gris, ou même du noir,
  • Soit encore une image de fond, à condition de prévoir une « jonction » (dégradé, par exemple) avec une couleur de fond unie pour les résolutions extrêmes.

De même, certaines associations de couleurs fonctionnent mal : rouge/vert, rose/jaune… Du moins si ces couleurs sont utilisées « telles quelles ». Après, on peut nuancer : un rouge bordeaux s’harmonisera très bien avec un vert pastel ou un vert-gris.

La signification des couleurs.

A peu près toutes les couleurs ont une ou plusieurs signification(s) globale(s), mais, si cette particularité peut aider au choix des nuances, il ne faut pas que ce soit le critère prédominant.

Par exemple, on trouvera des définitions assez complètes sur Code-Couleur.

L’évolution des tendances.

Comme pour le design et la création Web, les tendances évoluent. Si le Web 2.0 faisait la part belle aux couleurs vives, la tendance actuelle est plutôt aux tons pastel ou sombres, souvent relevés d’une touche de couleur vive pour dynamiser l’ensemble.

Le choix de l’ambiance relève, soit du simple bon sens (on ne fera pas un site pour des pompes funèbres avec tout plein de rose et de jaune), soit du choix du client (parfois discutable), soit d’une initiative du designer (parce que ça fait aussi partie de notre rôle), soit encore d’un choix basé sur un nuancier.

Comment choisir les couleurs ?

Comme précisé ci-dessus, il y a plusieurs façons de faire, mais une des solutions qui permet de définir les bases d’une charte graphique sera de faire appel à un nuancier en ligne.
Il en existe plusieurs, mais je dois avouer que Kuler (édité par Adobe, qui édite également de nombreux logiciels, dont le fameux Photoshop) est assez pratique : d’une part, il présente un certain nombre de nuancier de base, mais aussi ceux créés par les utilisateurs. De plus, customiser un thème est très simple, par le biais de curseurs : on sélectionne un thème, on clique sur le petit bouton à droite et on a accès aux couleurs, avec la possibilité de modifier chacune.
Et une fois qu’on a trouvé ce qu’on voulait, on sauve le tout pour récupérer les codes des couleurs.

ColorShemeDesigner est également pas mal, étant donné qu’il propose 3 types d’ambiances pour un nuancier choisi : une preview, un exemple de design dans les tons clairs et un exemple de design dans les tons foncés.

Et si ceux-là ne font pas votre bonheur, il y en a toute une liste ici.

Demander un devis

Share

Laisser un commentaire